Voir tous les intervenants

ALAIN MARECHAL

LE PINCEAU ET LA PLUME

Un jour, j’ai pris ma plus belle feuille, la bleue, celle que je n’employais que les jours de nuit sans lune. En guise de craie, un bout d’étoile, tombé un soir de pluie de ses yeux si forts. Ma main creusait des lignes et des courbes, blanches pour la plupart, mais Dieu qu’elles étaient douces!
Merci à vous de me donner l’espoir….

J’ai pris les pinceaux il y a peu pour exprimer sur la toile ce que mes poèmes racontent. Un thème de prédilection…peut-être, mais surtout une envie furieuse de donner vie à tout ce qui bouillonne en moi…